QUESTIONS / REPONSES

  • Par quels processus un auto-bronzant colore-t-il la peau ?

Un produit auto-bronzant contient de la dihydroacétone (terme un peu barbare, on vous l’accorde) ou DHA. Il s’agit d’un sucre naturel d’origine végétal, issu le plus souvent de l’écorce de châtaignier. Lorsqu’on l'applique sur la peau, le produit réagit avec les kératines de la couche cornée de la peau, c’est-à-dire avec les cellules mortes ou peaux mortes. C’est cette réaction qui colore la peau. On peut également retrouver de l’érythrulose dans l’auto-bronzant, qu’on mélange à la DHA pour obtenir une teinte plus brune et moins jaune, donc davantage naturelle et qui dure un peu plus longtemps.

  • Pourquoi l’auto-bronzant ne tient que quelques jours sur la peau ? Comment prolonger cette durée ?

L’auto-bronzant va réagir au contact des peaux mortes qui se renouvèlent naturellement toutes les trois semaines environ. Mais le processus de renouvèlement est quotidien. La longévité de l’auto-bronzant sur notre peau va donc dépendre essentiellement de la vitesse de desquamation de notre peau (l’auto-bronzant s’estompera à mesure que la peau se desquame), de l’épaisseur de la couche cornée et de la concentration en DHA (plus l’auto-bronzant est concentré en DHA, plus sa couleur sera foncée). Pour garder plus longtemps son auto-bronzant, le petit secret est de bien hydrater sa peau matin et soir. En plus d’être bon pour la peau, ce geste beauté va participer à réuniformiser le hâle et éviter que la peau ne se desquame trop rapidement.

  • L'auto-bronzant doit-il être différent pour le visage et pour le corps ?

Généralement, l’auto-bronzant peut être utilisé sur le corps et sur le visage, cela dépend des marques. La différence entre les deux produits va surtout se jouer sur la texture. La texture des auto-bronzants pour le corps est plutôt onctueuse et épaisse. Les auto-bronzants pour le visage sont non comédogènes pour la plupart et la texture est nettement plus légère. Pour les peaux sensibles ou à tendance acnéique l’idéal est une eau auto-bronzante ou un gel, alors que pour les peaux sèches il est préférable d’utiliser une mousse, une crème ou un lait. Pour les peaux avec des taches de rousseur, les produits sont les mêmes, il faut juste choisir l’auto-bronzant par rapport à la couleur de sa peau et non la couleur des taches de rousseur, car elles peuvent foncer un peu avec le produit.

  • L’auto-bronzant est-il un produit nocif si on l'utilise à long terme ?

L’auto-bronzant convient à tous les types de peaux, même les plus sensibles, il ne présente aucun risque pour la santé et en plus il s’adapte à toutes les couleurs de peau. Alors que le bronzage naturel stimule les couches profondes de l’épiderme pour qu’elles produisent de la mélanine, l’auto-bronzant ne fait que colorer les acides aminés de la couche cornée. Donc, non l’autobronzant n’est pas un produit nocif, même à long terme.

  • Existe-t-il des auto-bronzants pour les peaux noires ou métissées ? Sinon quels sont les produits alternatifs ?

La couleur de l’auto-bronzant, qui se superpose à notre couleur naturelle, ne réagira pas forcément de la même façon selon les personnes. En fait, c’est principalement la concentration de DHA qui va nuancer la couleur du produit. Pour les peaux foncées, il faut donc des formules fortement concentrées en DHA pour un hâle intense. Si l’autobronzant ne colore pas notre peau comme on le souhaite, alors on opte pour un fond de teint foncé.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche